© 2019 by Steeve Michaud tenor 

BIO

Saluée pour sa voix expressive à la fois ample et nuancée aux aigus cuivrés, le ténor Steeve Michaud poursuit une brillante carrière lyrique qui fut encore récemment reconnue par le Prix du Jeune Public lors du 26e Concours International Clermont-Ferrand en France (2019). 

 

Interprète prisé de la scène lyrique canadienne, depuis ses débuts dans La Traviata à l’Opéra de Montréal, Steeve est rapidement considéré comme un des plus talentueux ténor héroïque de sa génération. Se distinguant tout particulièrement par une signature personnelle des rôles du répertoire romantique dont tout particulièrement ceux de Don José (Carmen), Hoffmann (Contes d’Hoffmann), Samson (Samson et Dalila), le Duc de Mantoue (Rigoletto), Rinuccio (Gianni Schicchi), Pinkerton (Madama Butterfly), Cavaradossi (Tosca) et Canio (I Pagliacci). 

 

Artiste au « charisme captivant » alliant un « art du phrasé superbe à une remarquable musicalité », le ténor est récipiendaire de plusieurs prix et distinctions. Steeve a reçu la seconde place au prestigieux Concours International Caruso (2011) et est aussi boursier de la Fondation des Jeunesses musicales du Canada (2015) ainsi que de la Fondation des arts, des lettres et de la culture (2017-2018). Nommé, entre autre, lauréat du Prix de la relève de Culture Outaouais (2009) ainsi que Jeunes Ambassadeurs Lyriques (2005), Steeve fut finaliste au Concours International Puccini (2009). 

 

Au cours de la saison 2019-2020, Steeve poursuivra la tournée de son récital L’Ora Squisita (L’Heure exquise) et reprendra le rôle d’Hoffmann, dont son interprétation fut saluée par les critiques. Cette fois, c’est pour le compte de l’Opéra de Chicoutimi (SALR) qu’il prêtera sa voix dans une production originale sous la direction musicale de Jean-Philippe Tremblay et dans une mise en scène d’Étienne Cousineau. Par la suite, Steeve sera soliste au Cabaret BMO de Ste-Thérèse puis lors du Gala d’Opéra de l’Odyssée à la Maison de la culture de Gatineau. 

 

De nouveau invité à l’Opéra de Québec, c’est dans le rôle d’Alfred, comique Maître de chant, de La Chauve-Souris (Die Fledermaus) de Strauss II qu’il joindra la distribution dans une mise en scène d’Alain Gauthier. Au concert, il sera des solistes de l’Orchestre classique de Montréal sous la direction de Boris Brott en interprétant la 9e symphonie de Beethoven à la Maison Symphonique puis il collaborera avec le Choeur Classique de Montréal sous la direction de Louis Lavigueur en interprétant le Stabat Mater d’Antonin Dvorak à titre de soliste toujours à la Maison Symphonique

 

Au fil des ans, on a pu entendre le jeune ténor québécois dans diverses oeuvres phares du répertoire de concert dont le Requiem et la Messe en Do de Mozart, le Messiah de Händel, la Missa solemnis et l’oratorio Christus am Ölbergue de Beethoven, le Stabat Mater de Rossini, le Requiem de Verdi, le Te Deum de Kodaly, Les Sept paroles du Christ ainsi que Le Paradis perdu de Dubois, la Missa di Gloria de Puccini de même que dans plusieurs autres œuvres. On retiendra aussi sa participation à la production évènementielle de Das Rheingold de Wagner à l’Opéra de Montréal, sa prestation qualifié par la critique « d’étoile de la soirée » dans le rôle d’Ismaele dans le Nabucco à l’Opéra de Québec, son Duc de Mantoue « spectaculaire », son Rinuccio « utilisant pleinement une très belle voix de lirico-spinto chaude, flexible au aigus claironnant », de même que son Cavaradossi interprété « avec une flamboyance qui captivait à chaque moment ». 

 

Au tournant d’une carrière en plein essor l’ayant déjà menée à chanter dans l’ensemble du Canada, aux États-Unis ainsi qu’en Chine, Steeve s’est également produit en concert au Teatro La Fenice d’Osimo en Italie ainsi qu’en Toscane, en Ombrie, à Rome, à Milan ainsi que lors de deux tournées en Sicile. De même, il paru sur plusieurs scènes en France et a récemment marqué une nouvelle étape dans son développement en concluant une collaboration avec l’étiquette classique de renom Analekta Musique. D’ailleurs un nouvel album est à paraître au printemps 2020. 

 

Abordant progressivement le répertoire plus lourd des Faust (Berlioz), Turiddu, Radames, Calaf, Otello et Siegmund (Die Walküre), au cours des dernières années Steeve a travaillé avec plusieurs maisons d'opéra et orchestres symphoniques au Canada, dont l'Opéra de Québec, l'Opéra de Montréal, l'Opéra de Calgary, Opera Kelowna, l’Opéra de Hamilton, Opera Ontario, Opera Pellegrini, l’Opera de Rimouski, l’Altamura Opera Festival, l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Orchestre Métropolitain, la Sinfonia Lanaudière et plusieurs autres. Steeve a chanté sous la direction de chefs réputés dont Yannick Nézet-Séguin, Giuseppe Grazioli, Joseph Rescigno, Charles Dutoit, Alfredo Silipigni, Jacques Lacombe, Bernard Labadie, Michael Christie, Jean-Marie Zeitouni, Louis Lavigueur et Miklós Takács; De même, il a collaboré avec plusieurs metteurs en scène de renom tels que Michael Cavanagh, Renaud Doucet, Alain Gauthier, Pierre Boileau, Brian Staufenbiel et Bernard Uzan. 

 

Initialement formé en piano et orgue, Steeve ajouta la harpe, la direction chorale et orchestrale à sa formation lyrique. Ancien de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, Steeve détient une maitrise de l’Université de Montréal, est diplômé de l’Académie de Nice, fut stagiaire à l’International Vocal Art Institut avant de se spécialiser à New York auprès des formateurs de la Juilliard School of Music et du Metropolitan Opera. Il est actuellement accompagné dans son développement par Raphaël Sikorski à Paris.

 

C’est à titre de consultant, puis concepteur, directeur artistique et musical qu’il fut engagé par un organisme de productions événementielles lyriques avant de se lancer comme producteur indépendant. Attaché à l’éducation vocale et sa transmission, à la psychologie et à la pédagogie du chant, Steeve enseigne aussi à son studio de chant tout en maintenant une carrière très active.

« Steeve Michaud utilise sa très belle voix de lyrico-spinto, ronde, souple, aux aiguës vibrants... [il] a une voix égale à son jeu :  puissant, juste et nuancé. » 

                                     - Revue L’Opéra 

« Steeve Michaud est spectaculaire » 

                                     - Journal de Québec

« Le ténor Steeve Michaud projette sa voix avec puissance, produisant des aigus impeccables. »  

                         - Opera Canada

« Dépeignant l’amoureux et artiste Cavaradossi avec air et flamboyance qui captivaient chaque moment où il était en scène.» 

                                                                                              - Ottawa Life Magazine 

« Steeve Michaud : L’Étoile de la soirée ! » 

                                     - Journal de Québec